Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Arrêt cardiaque : comment sauver une vie ?

Parmi les 45 000 victimes d’arrêts cardiaques qui succombent chaque année, certaines pourraient être sauvées. Connaître les gestes qui sauvent, avec ou sans défibrillateur et réagir rapidement permettrait de réduire le nombre de victimes des infarctus. Que faire lorsque vous êtes témoin d’une crise cardiaque ? Voici les gestes à connaître de toute urgence.

Avoir un défibrillateur est-il obligatoire ?

Dans un établissement professionnel, en cas d’accident cardiaque dans le cadre du travail, l’entreprise peut en être tenue responsable. Il est donc conseillé de disposer d’un appareil de réanimation dans ses locaux professionnels ou associatifs. Légalement, de nombreux établissements devront s’équiper avant 2022, et plus particulièrement les établissements recevant du public ou éloignés des centres de secours.

Qui peut utiliser un défibrillateur ?

Réagir rapidement face à un arrêt cardiaque est absolument vital : le cerveau, s’il n’est pas irrigué pendant 5 minutes, peut être atteint de lésions graves et irréversibles.

Pour permettre à un maximum de personnes de pouvoir sauver des vies, depuis 2007, toute personne non-médecin est autorisée à utiliser un défibrillateur. Cet appareil est déjà obligatoire dans les établissements de soins, les structures d’accueil pour personnes âgées ou handicapées, les gares, les hôtels-restaurants d’altitude et les refuges de montagne, les salles sportives ou polyvalentes.

Connaître les gestes qui sauvent

Pour identifier rapidement un infarctus et s’exercer à pratiquer les bons gestes, des conseils précis et des tutoriels sont disponibles sur Internet. Il est également conseillé de se former pour devenir secouriste et apprendre à sauver des vies.

Pour secourir une personne en situation d’infarctus, il est vital d’effectuer ces actions précises : 

  • sécuriser la victime pour éviter le sur-accident ;
  • commencer les massages cardiaques le plus rapidement possible ;
  • demander à un témoin d’appeler le SAMU en téléphonant au 15 ;
  • demander à quelqu’un de trouver un défibrillateur.

Les massages cardiaques doivent être effectués de façon continue pendant les premières minutes : faites 100 pressions par minute, par séquences de 30, en appuyant avec tout le poids de votre corps sur le thorax de la victime.

Related posts

A quoi sert le carnet de santé ?

Laurent

Combattre l’isolement social pour plus de cohésion

Irene

Utilisation et différents types de thermomètres

Irene