D3sanc.com
Image default

Trouver un financement vacances sans passer par la banque

Actuellement, il devient de plus en plus compliqué de s’offrir un voyage. Entre les frais de déplacement, l’hébergement et la restauration, il est presque impossible de partir en vacances. Heureusement, il est possible de financer ses vacances sans passer par une banque. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Recourir à un prêt particulier et aux aides sociales spéciales vacances

Pour financer ses vacances sans passer par la banque, on peut se tourner vers un pret entre particuliers sérieux. Aucune formalité particulière n’est exigée pour cette formule de prêt. En effet, les contraintes administratives sont allégées. De plus, l’emprunteur n’applique pas généralement des intérêts sur l’argent prêté. En outre, à partir de 760 €, le prêt doit être déclaré auprès de l’administration fiscale.

On peut également s’offrir des vacances en recourant aux aides sociales spéciales vacances. Il y a, entre autres, l’Aide aux vacances familiales (AVF). Celle-ci s’adresse uniquement aux ménages ayant de revenus modestes. Accordée par la Caisse d’allocations familiales (CAF), cette aide financière sert à régler une certaine partie des frais du séjour. Les familles allocataires avec au moins un enfant à charge peuvent y accéder.

Cette aide varie également selon les conditions de ressources sur le quotient familial. Il y a également l’aide aux vacances sociales.

Se tourner au financement participatif et aux chèques vacances

Pour financer ses vacances sans banque, on peut solliciter le financement participatif ou crowdfunding. Depuis de nombreuses années, les plateformes de crowdfunding dédiées aux particuliers se sont développées. Ces plateformes permettent à des particuliers de financer un projet. Il peut s’agir d’une création d’entreprise ou des vacances. Cependant, il faut que le projet les séduise.

Pour attirer le maximum de particuliers, on doit proposer une contrepartie au financement. On peut présenter, par exemple, des photos exclusives ou encore un souvenir exceptionnel. Si possible, on peut s’engager à faire du travail humanitaire une fois sur place.

Pour s’offrir des vacances sans crédit bancaire, on peut se tourner vers les chèques vacances. Si on est salarié, l’employeur peut donner des chèques-vacances pour financer les séjours. Son montant est calculé selon les revenus. Ces chèques sont souvent pratiques. Pour cause, ils servent à régler le transport, les activités et la restauration.

Les associations caritatives et le prêt d’honneur

Pour financer ses vacances, on peut faire appel aux associations caritatives. Si le projet de vacances a pour but humanitaire, il est possible de demander un financement auprès de ces communautés. En effet, le projet peut intéresser, par exemple, le Secours Populaire, le Secours Catholique ou encore Jeunesse au Plein air. Ces groupes peuvent proposer une aide financière permettant de réaliser des vacances de rêve.

On peut aussi recourir au prêt d’honneur pour financer ses vacances. Généralement à taux zéro, ce prêt est sans garantie ni caution personnelle. Son montant peut atteindre jusqu’à 90.000 €. Plusieurs réseaux d’accompagnement proposent ce type de prêt. Il y a l’Initiative France, le Réseau Entreprendre ou l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie). Les prêts d’honneurs sont obtenus après le passage et la sélection devant un jury de professionnels.

D'autres articles

Quel est l’avenir des contrats d’assurance vie en fonds euros ?

Irene

S’initier à la finance et à la pratique de la vente à découvert

H.Dagobert

Pour quelles raisons choisir la restructuration de dettes ?

Tamby

Le halving du 11 mai va-t-il coûter très cher au Bitcoin ?

administrateur

S’enrichir avec le Forex en Haïti

H.Dagobert

Demande de crédit : mieux vaut toujours passer par un site comparatif

Claude