Image default
Business / B2B

Comment relancer la motivation en entreprise ?

Dans une entreprise, l’optimisme, le sentiment d’appartenance, de sécurité et de confiance en soi sont des moteurs essentiels pour la motivation des salariés. Quelles mesures prendre quand il y a des failles ?

Observer les comportements

Les passages à vide et les baisses du chiffre d’affaires sont monnaie courante dans la vie des entreprises. Ces épreuves peuvent impacter le moral des salariés, surtout quand ils surviennent au cours d’une période charnière comme un début d’activité, une restructuration, une réorientation ou une perte de vitesse par rapport à la concurrence. L’entrepreneur doit donc savoir comment relancer la motivation en entreprise pour ne pas se retrouver dépassé par les événements.

La démotivation des salariés peut avoir des origines personnelles, être liée à la lassitude d’être au contact des mêmes personnes ou à un manque de perspective. Le phénomène est contagieux, et peut gagner toute l’équipe si on laisse la situation dépérir. Une étude récente a permis de savoir que la démotivation d’un seul cadre pourrait affecter jusqu’à 45% de la productivité d’une entreprise. Le manager doit donc observer ses subordonnés afin de détecter les symptômes de démotivation professionnelle : absences et retards trop fréquents, indifférence face à des objectifs non atteints, agressivité envers les collaborateurs et les clients, erreurs récurrentes…

Mettre en place une bonne communication</h<2>

Dès qu’une situation suspecte est détectée, il convient d’entamer le dialogue avec les personnes concernées. Parfois, ces personnes font partie d’une même équipe. Mais avant d’aborder la question, il vaut mieux prendre du recul et rester en dehors du problème, car la recherche de solution doit être menée d’une manière objective. Le manager doit cependant faire preuve d’empathie et d’écoute active. Généralement, la démotivation est causée par le manque de soutien et de reconnaissance des managers, l’ambiance de travail et le manque de communication. C’est à ce dernier point qu’il faut s’attaquer en premier.

Avant de faire une remontrance à un salarié sur sa baisse de performance, il convient de lui rappeler ses bons résultats passés avec une tonalité positive. On peut commencer la discussion par une comparaison avec la situation présente. Cela montre que le manager est conscient d’un changement mais aussi de la capacité de l’employé à se ressaisir. La personne se sentira alors valorisée, et pourra s’exprimer librement.

Inviter les personnes mécontentes à s’exprimer

Le chef d’entreprise doit parfois prendre des décisions douloureuses comme une restriction budgétaire ou des licenciements. Quoi qu’il en soit, il est primordial de communiquer sur ces choix, les justifier, exposer sa vision tout en recueillant l’avis des autres. En tant que manager, le patron se doit d’inviter personnellement les personnes toujours dans la critique, la contestation et la contre-productivité à exprimer leur point de vue.

Pour renforcer la motivation en entreprise, il est également conseillé d’éviter les réunions trop longues, trop fréquentes et sans objectif bien défini. La technique du tour de table fonctionne parfaitement, car elle permet littéralement de faire le tour d’une question et d’en soulever d’autres de manière spontanée. Il faut aussi garder en tête que la communication ne passe pas uniquement par des attitudes physiques. Le manager doit donc aller vers ses subordonnés et de réinstaurer un climat de confiance. Pour cela, il peut par exemple envoyer des newsletters ou afficher sur des tableaux les actualités de l’entreprise. Cela renforce le sentiment de l’appartenance des salariés et entretient leur cohésion.

Related posts

Peut-on externaliser la saisie de factures ?

Claude

Les activités de l’expert comptable en Belgique

Irene

Comment remporter une offre de marché public ?

Laurent