Image default
Non classé

Les mobiliers urbains : des équipements de confort pour les citadins

Notez cet article

Depuis quelques années, le marché français du mobilier urbain reprend du dynamisme. Un constat qui n’a pas manqué d’atteindre les fabricants, puisque de nombreux enseignes se sont désormais lancés dans le secteur. Les entreprises proposent des équipements à la fois esthétiques et fonctionnels destinés à améliorer la qualité de vie des citadins. Seulement, avant d’investir dans ces matériels, il est important d’identifier les réels besoins des usagers.

Mobiliers urbains : aperçu sur leurs principaux objectifs

L’expression « mobilier urbain » a été reconnue officiellement en France dans les années soixante. Seulement, certaines villes aménageaient déjà leurs espaces publics avec des fontaines, des bancs, des banquettes ou des réverbères. Aujourd’hui, la pratique s’est démocratisée et les mobiliers sont devenus des éléments indissociables de tout projet d’aménagement urbain.

D’ailleurs, ces dispositifs se distinguent désormais en plusieurs catégories et se prêtent à de multiples usages. Pendant que certains participent au confort des usagers, d’autres contribuent à la sécurité de la collectivité. On parle notamment des équipements d’éclairage, des abris et les affichages d’informations municipales. Puis, il existe également les matériels destinés à améliorer la propreté, à savoir les bacs à ordures, les corbeilles et les caches poubelles. Le mobilier urbain répond donc à des objectifs environnementaux et sociaux.

Mais au-delà de leur aspect pratique, ces équipements jouent aussi un rôle esthétique. Au même titre que la décoration florale et les peintures, ils permettent d’embellir les espaces publics, comme les rues, les quartiers, les jardins ou encore les places. Et tout comme les cabines téléphoniques sont à Londres, les mobiliers urbains apportent une signature dans un lieu donné.

Identifier les besoins des usagers : une étape essentielle pour choisir les mobiliers urbains

L’aménagement urbain est une opération assez complexe dans la mesure où il faut satisfaire l’ensemble des acteurs. En effet, les décideurs ont des objectifs qui ne correspondent pas toujours aux besoins des citadins. Or, étant donné que les mobiliers sont destinés à ces derniers, il est important de considérer leurs exigences.

Si l’on en croit les études, les Français sont plutôt satisfaits de la robustesse des équipements installés dans les espaces publics. La plupart des dispositifs sont effectivement fabriqués avec des matériaux durables comme le métal, le béton et le bois traité. En revanche, les usagers regrettent leur ergonomie. En effet, selon eux, les mobiliers ne sont pas adaptés à tous, notamment aux enfants, aux séniors, aux femmes enceintes ou jeunes mamans. Les décideurs devront donc revoir ce point. Il suffit pour cela d’investir dans des matériels plus confortables tels que les sièges avec dossiers et accoudoirs. On peut également installer des abribus dotés de repose-debout ou de bancs.

Enfin, de nombreux Français estiment que certaines villes manquent d’emplacements dédiés pour les fumeurs. Ce qui risque de nuire à la santé de la collectivité. Ainsi, il est important de multiplier les espaces fumeurs extérieurs.

Related posts

Pourquoi un VTC est mieux qu’un taxi ?

Irene