D3sanc.com
Image default

Quelles formations pour devenir expert-comptable ?

Un expert-comptable assure le suivi des comptes, pour un ou plusieurs clients. Il fournit également un service de conseil en matière de gestion, finance, fiscalité et d’organisation général de l’entreprise. De ce fait, il se présente comme un maillon essentiel d’une société, et permet à celle-ci de définir et d’atteindre ses objectifs.

Qu’est-ce qu’un expert comptable ?

Un expert-comptable est en charge de l’établissement du bilan des activités de l’entreprise et de l’analyse des comptes. Son intervention est utile dans toutes les étapes de la vie de l’entreprise, surtout celles de grande taille. Ce spécialiste peut aussi travailler au sein de différentes structures en tant que conseiller de direction ou dans le service administratif et financier de la société.

Toutefois, un expert-comptable peut également exercer à l’extérieur d’une entreprise et mettre à disposition son expertise lors de missions diverses. Il travaillera alors à son compte ou dans un cabinet d’expertise-comptable. Pour pouvoir exercer ce métier, il est indispensable d’être titulaire du diplôme d’expertise-comptable (DEC). Le parcours, qui est loin d’être une promenade de santé, est constitué de huit années d’études supérieures !

Quelle formation pour exercer la profession d’expert-comptable ?

La filière comptable comprend trois diplômes indispensables à l’obtention du titre d’expert-comptable. Le premier palier, qui est accessible à tous les bacheliers et dispense l’équivalent d’une licence, est le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG). On peut faire cette formation en alternance en signant avec une entreprise un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Après le DCG, il y a le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) qui confère un bac+5, l’équivalent d’un master. On peut y accéder avec un DCG, une licence de gestion, un master, ou un diplôme d’études comptables et financières (DECF). Après la réussite au DSCG, les étudiants au métier doivent passer un stage de trois ans. Le stage en question donne la possibilité de passer les épreuves du diplôme d’expertise comptable (DEC) pour pouvoir ensuite s’inscrire à l’ordre des experts-comptables. L’inscription aux épreuves du DEC est également ouverte aux titulaires du certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC) et aux étudiants ayant obtenu partiellement le DSCG.

D'autres articles

Découvrir les meilleurs systèmes d’apprentissage à distance

H.Dagobert

Le cabinet de recrutement : un prestataire indispensable pour une entreprise

Odile

Quelles sont les prestations assurées par un élagueur?

Tamby

Trouver un professeur de cours particulier : comment faire ?

Tamby

Prévention et sécurité dans le milieu professionnel grâce à l’INPES

Irene

Rédiger un CV percutant : 3 points clés à savoir

Tamby