D3sanc.com
Image default

Savoir bien parler l’anglais, un atout pour votre travail

L’expression en anglais, qu’elle soit orale ou écrite, ne s’acquiert que par un vrai travail à long terme, tant par les connaissances théoriques que par une pratique régulière: le but n’est pas forcément de connaître la définition de chaque mot, mais d’être capable de discerner de manière intelligente le sens exact de l’écrit que l’on lit, ou de la conversation que l’on entend.

Pour améliorer votre compréhension de l’anglais, l’immersion dans un environnement totalement anglophone s’avérera d’un grand secours car vous n’aurez plus alors la possibilité de vous mettre à l’abri avec la langue française, et vous devrez parler avec des personnes qui ne s’expriment que dans la langue anglaise. S’il ne vous est pas possible de vous inscrire à un séjour linguistique, il vous est sans aucun doute permis d’améliorer votre maîtrise de l’anglais grâce à la télévision, en regardant par exemple des programmes de débats ou des films non doublés: ce ne sera probablement pas aussi agréable qu’un voyage à Oxford, à Londres ou en Ecosse, mais cela aidera grandement à ce que vous vous habituiez aux diverses nuances de la prononciation anglaise contemporaine.

La bonne manière pour se perfectionner en langue anglaise

Savoir bien parler l’anglais ne s’acquiert pas sans travail: cela demande de l’engagement et de la persévérance, car bien qu’étant moins compliquée que de nombreuses autres langues, l’anglais demande de la précision, selon le contexte où l’on désire se faire comprendre, aussi bien dans la vie professionnelle que privée voire intime. Après avoir suivi des cours de base vous devrez forcément vous investir davantage pour appréhender les raffinements qui enrichissent la langue anglaise.

Se plonger dans un environnement totalement anglophone est bien entendu un procédé rapide pour mieux appréhender la langue et ses nombreux aspects, mais ce n’est clairement pas assez pour être sûr de s’exprimer avec éloquence et délicatesse.

Malgré que l’on dise souvent que cette langue s’apprend par la conversation courante, il est très important de suivre un apprentissage de base, avec un professeur qualifié et exigeant, sans quoi vous ne vous exprimerez qu’en essayant de répéter ce que l’on vous dit, ce qui laissera la porte ouverte à de multiples fautes qui seront remarquées par vos interlocuteurs: dans une situation privée ce n’est peut-être pas si pénalisant, mais il en va très différemment lorsque le cadre est professionnel!

Parler couramment en anglais, ce qu’il faut savoir

A cause de nombreux prétextes, il peut arriver parfois que l’on perde ses moyens face à un interlocuteur qui parle en langue anglaise: le fait de parler, contrairement à celui d’écrire, provoque une tension que l’on doit dominer.

Concrètement, il s’agit pas de désirer coûte que coûte faire un sans fautes, mais tout bêtement d’oser parler en ayant pour but tout d’abord de se faire comprendre par la personne avec laquelle on communique.

De plus, en s’appuyant sur quelques expressions courantes il n’est pas si difficile d’engager un échange oral en langue anglaise et de surmonter de la sorte ses peurs et appréhensions. L’essentiel est de demeurer en tout temps à l’écoute du sens de ce qui est dit, même en répétant certaines expressions prononcées en face de vous: reformuler est une manière facile de s’imprégner de ce qui est exprimé et de gagner un peu de temps avant de répondre. Il importe aussi de pouvoir compter sur les locutions courantes qui vous aideront à établir dès les présentations une proximité aimable et attentive avec votre interlocuteur: quelques formulations simples, exprimées avec à propos, vous faciliteront la manière de prendre contact dans tous les milieux.

D'autres articles

3 conseils pour créer un CV de qualité

Tamby

Tout savoir sur l’évaluation de performance des employés

Tamby

Formez-vous pour parler en public

Irene

Quelles sont les prestations assurées par un élagueur?

Tamby

Découvrez la carrière professionnelle d’un entrepreneur de renom

Irene

ConfXperience, le colloque à ne pas rater pour mieux se renouer avec la nature

Irene