D3sanc.com
Image default

Tout savoir sur les préventions sanitaires

Être conscient que le cas des personnes âgées est important est la première chose que vous devriez vous mettre en tête avant de les imaginer vivre seuls à leurs dépens. C’est pour cela que certains centres ont ouvert leurs portes afin que vous pussiez le leurs confié plus naturellement pour éviter toute inquiétude. D’ailleurs notre article vous expliquera le but des préventions sanitaires.

Les préventions sanitaires

Les préventions sanitaires sont en réalité des centres financés par différents partenariats en vue de prendre soin des personnes âgées. Ces partenariats sont la caisse régionale de MSA, la CARSAT, l’assurance maladie et de la mutualité française bourgogne- Franche-Comté. Ce centre destinés aux Seniors de plus de 60 ans, a été créé dans le but de préservé toute qualité de vie en plus de leurs autonomies et de leurs liens sociaux. Cela est d’ailleurs dû au fait que les séniors sont amené à travailler collectivement, sans distinction du statut social dans une pièce pour accomplir 7 modules tous ensemble. Le coût est d’ailleurs accessible à tous car il ne coûte que dans les 20 euros par personne pour un groupe de 12. La PPSSB ou prévention partenariale santé sénior, prend également en compte les transports. Si vous souhaitiez avoir plus d’informations sur les préventions sanitaires disponibles en bourgognes nous vous invitons à voir notre site.

Les 7 modules

Les 7 modules ont été créés en vue de favoriser une aide rapide mais nécessaire aux vieilles personnes, Il s’intitule « forme et santé ».Ce programme comprend un apprentissage de l’alimentation, de la considération du sommeil, de l’équilibre pour éviter tout petit accident, de s’occuper de soi, du fait de gérer son portefeuille, de la responsabilité pour soi-même, et de la forme et la force au quotidien.

Que faut-il faire pour que la prévention sanitaire soit efficace. Les études montrent que le médecin généraliste doit être le pivot de toute stratégie de prévention sanitaire. Il faut pour cela faire évoluer le contenu de l’enseignement initial et continu des médecins, rémunérer principalement les médecins généralistes au forfait et revoir le contenu de leurs missions dans le système de santé. Le système de santé doit être géré de façon transversale et non verticale. Le parcours du patient doit être organisé et coordonné afin de faciliter la gestion de son capital de santé et responsabiliser chacun dans sa prise en charge. L’éducation à la santé et la médecine du travail doivent être revalorisées. Les actions de prévention doivent être ciblées, évaluées et incitées en fonction de leur rapport coût efficacité.

D'autres articles

Huile de cannabidiol: une aide pour les diabétiques

H.Dagobert

Comment s’opère la stérilisation dite gamma ?

administrateur

L’eau colloïdale : un antibiotique naturel efficace contre la vieillesse

administrateur

Utilisation et différents types de thermomètres

Irene

Maigrir par le froid grâce à la cryothérapie

sophie

Combattre l’isolement social pour plus de cohésion

Irene