Image default
Tourisme / Voyages

Aventure en Inde pour explorer l’état méconnu de Meghalaya

Meghalaya ou Cherapunjee ou encore Sohra, autant de noms pour un si petit état du nord-est de l’Inde. Il est localisé à 1 500 mètres d’altitude sur le plateau éponyme. Il faut dire que cet endroit est peu connu des voyageurs. Une opportunité de pouvoir sortir des sentiers battus lors de son voyage sur mesure Inde. De par sa situation, il est le lieu le plus pluvieux du monde. Ce qui lui offre un environnement verdoyant et sauvage. Malgré tout, il est peuplé de différentes ethnies qui vivent en harmonie avec la nature loin du monde moderne. Tour d’horizon sur les richesses de cette contrée lointaine.

Mawlynnong, un village considéré comme le plus propre du continent

Il faut dire que cet aspect est dû au système matrilinéaire qui est établi dans le territoire. La société y est plus égalitaire et tend plus au respect des femmes et de l’environnement, notamment pour les communautés Khashi. Un tour dans ce village est donc une opportunité pour les voyageurs de découvrir l’une des cultures les plus particulières au monde. Découvrir cette tradition au cours de son voyage sur mesure en Inde est possible dans le village de Mawlynnong à 80 kilomètres au sud de Shillong. Il accueille 95 habitations et il a reçu le titre de « Village le plus propre d’Asie » en 2003.

La propreté du village a été occasionnée par des règles de propreté très strictes. Dès l’entrée du village, des paniers en bambou sont établis pour les poubelles. Les rues sont réellement propres. Les fleurs y ornent les allées. Le plastique y est pratiquement banni. Du point de vue touristique, le village dispose d’une tour d’observation en bambou d’environ 20 mètres pour apercevoir la plaine du Bangladesh. Non loin de là, une petite balade s’impose pour admirer le « pont vivant » de Riwai.

Cheerapunjee pour voir les ponts qui poussent

De par l’environnement naturel qui domine les lieux, les Khasi ont eu l’idée de s’adapter à cet aspect pour construire des ponts à partir des racines secondaires des arbres à caoutchouc appelés Ficus elastica. Ces ponts vivants permettent à ces tribus de se déplacer à travers les rivières, les cascades… Pour les voyageurs, les parcours sont une véritable aventure, car il est souvent indispensable de traverser les sentiers qui relient le village au centre de la jungle. Le voyage y est plein de surprises. L’immersion dans un environnement naturel intact y est au rendez-vous. Les rencontres sont d’autant plus riches avec les habitants qui sont chaleureux. Il faut dire que ce séjour en Inde est une chance de plonger dans la partie la plus sauvage et préservée de l’Inde.

Traditions hors du commun chez les Garo

Il faudra se rendre à l’ouest de Charrapunjee pour rejoindre le territoire Garo Hills, terres d’un groupe ethnique appelé Garo. Au mois de novembre, chaque année, la célébration de la saison des récoltes et de la fin de l’année agricole a lieu. Cette période est un moment important durant lequel, l’on rend hommage à la déesse de la fertilité. Les festivités se déroulent durant une semaine lors du festival de Wangala. Dans tous les cas, de nombreux villages de la région célèbrent cet événement annuel important. Au cours des festivités, la bière de riz est la principale boisson. De nombreuses activités sont aussi au rendez-vous, jeux, artisanat, cuisine…

Related posts

Le Vietnam, la meilleure destination d’Asie ?

Journal

Apprentissage et divertissement : Envoyez vos enfants en classe de découverte

Irene

Voyage aux USA : 3 attractions touristiques les plus visitées dernièrement

Laurent