D3sanc.com
Image default

Tout ce que vous ne savez pas encore sur l’assurance loyer impayé

Les propriétaires éprouvent souvent des difficultés financières lorsque leurs locataires s’abstiennent de payer leur loyer. Car l’objectif en louant leur bien immobilier est d’avoir une nouvelle source de revenu ou peut-être payer une dette. Comment faire donc pour ne pas être confronté à ce type de problème? L’assurance loyer impayé est la solution idéale. Vous êtes un propriétaire ou un bailleur, vous devez penser à souscrire à cette assurance, puisque ces cas n’en manquent pas. Que peut-on comprendre par assurance loyer impayé ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont les critères pour sa souscription ?

Quelle est l’importance de l’assurance loyer impayé

Encore dénommée assurance GLI (Garantie des Loyers Impayés), l’assurance loyer impayé est primordiale pour tous propriétaires ou bailleurs. Elle leur garantit une indemnisation en cas de non-paiement du loyer par le locataire. Un meilleur contrat prend en charge 100% du loyer et des charges durant une longue période. Ce dernier propose souvent des garanties complémentaires dont le remboursement des dégradations immobilières causées par le locataire ou la protection juridique pour les frais liés à un litige.

Fonctionnement de l’assurance loyer impayé

L’assureur mandate un huissier pour qu’il lui délivre un commandement de payer avant d’envisager l’assignation du locataire au tribunal pour obtenir la résiliation du bail et son éventuelle expulsion. Mais bien avant cette étape, le bailleur déclare le litige à son assurance après une relance et une mise en demeure. Le bailleur bénéficiera d’une indemnité tous les mois ou par trimestre. Cela lui permettra de ne pas subir les conséquences financières causées par son locataire. En cas de paiements ou de déménagement de ce dernier, le bailleur a l’obligation d’informer la compagnie d’assurance.

Assurance loyer impayé : dans quel cas peut-on faire sa souscription ?

Pour souscrire une assurance loyer impayé Bagnolet, vous devez respecter les critères suivants:

Le bail: il s’agit d’un bail d’habitation vide ou meublé. Le contrat de location utilisé doit être conforme à la législation et prévoir une clause résolutoire. La durée minimale pour un bail vide est de 3 ans et 1 an pour un bail meublé. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un bail étudiant, la durée est de 9 mois.

Le locataire: le locataire doit remplir certaines conditions pour être éligible. Il doit fournir une copie de sa pièce d’identité en cours de validité, de son contrat de travail et de sa fiche de paye au bailleur. Si le locataire a droit à des aides au logement, il devra fournir une simulation réalisée sur le site de la CAF.

D'autres articles

Souscrire à une assurance hypothécaire, les avantages que vous pourrez en tirer

Irene

Investissement Pierre Papier, que vaut vraiment ce placement ?

Irene

Devenir rentier grâce à l’immobilier

Irene

Pourquoi se pencher sur un investissement en SCPI ?

Irene

Quels sont les principaux avantages d’un robot advisor ?

Irene

Comment épargner en SCPI ?

Irene