Image default
Business / B2B

Les activités de l’expert comptable en Belgique

Un expert comptable, dans l’exercice de sa profession, doit respecter le Code de déontologie qui régit cette profession. Dans ce cadre, il doit obligatoirement être inscrit auprès de l’Ordre des experts comptables. Ce professionnel est polyvalent s’il travaille dans un cabinet de petite dimension alors qu’il collabore avec des juristes, fiscalistes ou informaticiens s’il travaille dans une grande structure. Dans ce cas, la répartition des tâches est bien réelle. Dans l’accomplissement de sa fonction, un expert comptable effectue des déplacements fréquents et travaille à des horaires irréguliers voire le week-end surtout durant le période des bilans et comptes annuels.

La grande majorité des experts comptables expérimentés exercent en libéral, pourtant les débutants commencent en tant que salariés dans le but d’obtenir plus d’expériences et plus de contacts relationnels. Il est aussi possible qu’un expert comptable salarié rachète des parts du cabinet où il travaille et devient associé. Bon nombre d’experts comptables sont également commissaires aux comptes.

 

Les missions de l’expert comptable

Les missions relatives à l’expertise comptable à Ixelles, Bruxelles, Saint-Gilles et à Watermael-Boitsfort sont variées et peuvent être classées en trois catégories.

La mission comptable, qui est la mission principale, consiste à établir des comptes des entreprises, consolider des comptes annuels de plusieurs sociétés, tout en conformant aux règlementations en vigueur par le Conseil de l’Ordre.

La mission de conseil et d’assistance correspond au diagnostic et conseils en organisation en comptabilité, administration, juridique, fiscalité, social, informatique voire à l’aide à la décision et aussi aux relations avec les entités externes comme les organismes financiers et les autres administrations locales.

La mission d’opinion comprend la révision contractuelle des comptes et l’audit des comptes annuels dans l’objectif d’exprimer une opinion motivée (négative ou positive) à propos de la régularité et la sincérité des comptes.

 

Devenir expert comptable : les études et formations

Après le Bac, pour devenir expert comptable, ces trois diplômes doivent être obtenus :

Le DCG, niveau licence bac + 3 ; le DSCG, niveau maser bac + 5 ; le DEC Diplôme d’Expertise Comptable bac + 8.

Le DEC inclut un stage rémunéré de 3 ans qui permet d’obtenir une attestation. Après le stage, il existe un examen final à faire comportant 3 épreuves : épreuve écrite relative à la révision contractuelle et légale des comptes, une autre épreuve écrite sur la déontologie et la réglementation professionnelle, et enfin une soutenance de mémoire sur l’activité d’expert comptable et de commissaire aux comptes.

L’obtention du DEC permet d’accéder à l’Ordre des experts comptable, une condition obligatoire pour pouvoir exercer la profession.

Il convient de savoir que le master CCA (Comptabilité, Contrôle, Audit) de l’Université permet d’accéder à la filière de l’expertise comptable.

 

Le salaire d’un expert comptable

Un expert comptable débutant travaillant en indépendant gagne environ 5000 euros pouvant atteindre les 9000 euros brut mensuel tandis qu’un expert débutant salarié peut toucher 2500 euros net mensuel sans compter les primes.

Related posts

Investir en toute sécurité dans le Bitcoin avec le Ledger Nano S

Irene

Jeton caddie personnalisé : des avantages non négligeables

Claude

Comment remporter une offre de marché public ?

Laurent